AFFAIRE DE 21 MILLIONS DE DOLLARS  A LA BCRG: « LA BANQUE CENTRALE MANQUE DE VIGILANCE » : CELLOU DALEIN DIALLO Reviewed by Momizat on . Suite au scandale qui secoue la Banque Centrale de la République de Guinée, le Chef de file de l’opposition Guinéenne, Cellou Dalein Diallo, s’est exprimé sur l Suite au scandale qui secoue la Banque Centrale de la République de Guinée, le Chef de file de l’opposition Guinéenne, Cellou Dalein Diallo, s’est exprimé sur l Rating: 0

AFFAIRE DE 21 MILLIONS DE DOLLARS  A LA BCRG: « LA BANQUE CENTRALE MANQUE DE VIGILANCE » : CELLOU DALEIN DIALLO

AFFAIRE DE 21 MILLIONS DE DOLLARS  A LA BCRG: « LA BANQUE CENTRALE MANQUE DE VIGILANCE » : CELLOU DALEIN DIALLO

Suite au scandale qui secoue la Banque Centrale de la République de Guinée, le Chef de file de l’opposition Guinéenne, Cellou Dalein Diallo, s’est exprimé sur le sujet ce mercredi dans les GG. L’ancien Directeur des Change de la BCRG explique de mécanisme de transmission des fonds de la Banque et dénonce le manque de transparence.

Lisez..

LE MANQUE DE VIGILENCE

« En ce qui concerne la Banque Centrale, je sais de quoi je parle, depuis 85 j’ai commencé à y travailler. Le transfert de fonds se faisait par Air France sur note compte au crédit suisse parce que le compte principal de la BCRG est resté en Suisse. Le chemin le plus court c’était par la banque de France. Avec l’arrivée d’Alpha Condé avec sa volonté permanente d’aider ses amis il a dit à ses amis de prendre ce marché et il fait domicilier les réserves d’échange en transite à Dubai avant de rejoindre l’Europe, parce que notre principal compte comme je l’ai dit, c’est le crédit Suisse, à partir duquel on dispache les réserves dans les autres établissements bancaires qui sont nos correspondant à travers le monde ».

« J’étais Directeur d’échanges pendant quelques années et à la Banque Centrale et c’est comme ça se passait avec toutes les assurances possibles. Lorsqu’il est arrivé dans le souci d’aider ses amis comme je l’ai dit il a dit à ses amis Mauritaniens et Guinéens de constituer une société et prendre en charge ce transfert, ce n’est pas la banque centrale qui a pris l’initiative de le faire ça lui a été imposé. Ça j’avais cette information depuis 2012, lorsque les instructions sont venues de la Présidence de le faire, d’utiliser nécessairement ces intermédiaires qui étaient les amis du Président ».

« C’est peut être que la Banque Centrale a manqué de vigilance pour que ce montant atteint les 21 millions de dollars parce qu’on me dit que c’est des prélèvement successifs dans les différents envois, on aurait dû parce qu’il y a rapprochement régulier entre la banque centrale et ces correspondants pour savoir quel est le montant qu’ils ont reçu, quel est le montant qu’ils ont décaissé et après chaque il y a un rapprochement il y a le solde qui est reconnu par les deux partis. Maintenant si ce montant a atteint 21 millions de dollars c’est que la banque aussi a manqué de vigilance mais peut être aussi elle avait le souci de manager les amis du président.

« En général lorsque vous avez remis le montant à ce transporteur de fond, normalement la banque qui reçoit doit attesté qu’elle a reçu le montant, elle doit signifier à la banque centrale qu’elle a crédité son compte sur ses lignes du montant de l’envoi. S’il y a eu des écarts importants qui sont accumulés soit les agents de la Banque Centrale ou ils ont été complices. »

LE TEMPS DE CELLOU A LA BCRG

Nous décidons d’exporter une quantité de dollars par exemple, versé à nos caisses par nos clients soit par les banques commerciales parce que les banques commerciales de la place ne détient pas des devises dans leur caveaux, elles les versent à la banque centrale et la banque centrale doit faire créditer les banques à l’étranger. Mais le transfert de fond de devises était un monopole vers l’extérieur ou l’importation parce qu’il peut arriver aussi qu’on importe des devises si dans les caisses nous n’ayons pas suffisamment de devises pour faire face aux échanges manuels.

Lorsqu’on décide d’importer ou d’exporter une quantité de devises nous informons nos correspondants que nous allons le faire à telle date par Air France et toutes les dispositions sont prises le Crédit suisse. Ils viennent à l’aéroport et réceptionnent les fonds et ils nous notifient que les fonds sont arrivés indemne et ils créditent nos comptes sur ses lignes du montant et on est informé automatiquement.

LE MANQUE DE TRANSPARENCE !

« La transparence! Je viens tout juste de dénoncer le manque de transparence. Il y avait une chose qui marchait avec laquelle on a jamais enregistré d’incident. Mais Monsieur Alpha Condé toujours dans le souci d’aider ses amis, il a fait venir des gens, il dit bon vous aussi vous aller faire ça et puis on va vous rémunérer. C’est un marché de gré à gré, il y un prix, ce transport est payé, c’est dans le souci d’enrichir le clan que cette décision a été prise et croyez moi. Mais malheureusement, les gens ne ce sont pas contentés des commissions juteuses qui leur ont été payées. Ils ont pris la chose à apporter ».

Sinimory S

Laisser un commentaire

*

Copyright © guineeeconomie.com - Tous droits réservés.

Retour en haut de la page