Alpha Condé sous le charme du leadership du jeune Malien Seyni Nafo, promu directeur exécutif de l’IDU

0
23

En marge de la troisième réunion de son conseil d’administration, le 2 juillet 2017 à Addis Abeba, l’Initiative Africaine pour les Energies Renouvelables (AREI) a approuvé la nomination par intérim du malien Seyni Nafo en tant que Directeur Exécutif par Interim de l’Unité indépendante de mise en œuvre (IDU).

 

Actuellement Ambassadeur pour le climat et conseiller spécial du Président Malien, Seyni Nafo a été retenu sur recommandation du président Alpha Condé, président du Conseil d’administration de l’AREI,  après délibération quant aux candidats possibles et suivant le processus d’approbation.

 

L’Ambassadeur Nafo préside actuellement le Groupe des Négociateurs Africains pour les négociations au sein des Nations Unies sur le Climat et a activement participé au lancement, au développement et à l’opérationnalisation de l’Initiative depuis son initiation. Le Conseil a soutenu à l’unanimité des représentants des Etats membres son choix pour faire avancer l’Initiative.

 

L’Ambassadeur Nafo aura dans l’immédiat et en perspective de la prochaine réunion du conseil d’administration, en septembre, à finaliser les documents de gouvernance avec les comité d’experts dédié, à mettre en place un organigramme pour l’IDU, assorti d’un plan de travail sur 12 mois, à en déterminer le budget et l’organisation de la réunion technique prévue sur la gouvernance. L’adoption formelle de l’instrument de gouvernance est prioritaire aux yeux du président Alpha Condé,Coordinateur des Énergies Renouvelables en Afrique.

 

Le président guinéen a d’ailleurs insisté sur l’urgence d’une résolution des problèmes qui empêchent l’adoption formelle de l’instrument de gouvernance, pour que celle-ci puisse intervenir lors de la prochaine réunion du Conseil, qui se tiendra en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre de cette année. En conséquence, le Conseil a admis la nécessité de tenir une autre réunion technique. Elle aura lieu à Conakry, en Guinée en août 2017.

 

L’Initiative Africaine pour les Energies Renouvelables (AREI) est présidée par le Président Alpha Condé de la République de Guinée, es-qualité de Coordonnateur de l’UA des Energies Renouvelables en Afrique et membre représentant l’Afrique de l’Ouest en son Conseil d’Administration. La réunion du 2 juillet a vu la participation des représentants des États membres issus des autres sous-régions : le Kenya (Afrique de l’Est), la Namibie (Afrique australe), le Tchad (Afrique centrale) et l’Égypte (Afrique du Nord). Le président de la Commission de l’Union Africaine et le président de la Banque Africaine de Développement y ont également participé en tant que membres d’office du Conseil. Les partenaires non africains y étaient représentés par la France et la Commission de l’Union Européenne, deux observateurs sans droits de vote.

@aliou0224