Autonomisation des femmes: réflexion sur la bonne marche des centres Reviewed by Momizat on . Un atelier de réflexion de quatre jours a réuni cette semaine au palais du peuple, plusieurs dizaines de femmes pour plancher sur la question du fonctionnement Un atelier de réflexion de quatre jours a réuni cette semaine au palais du peuple, plusieurs dizaines de femmes pour plancher sur la question du fonctionnement Rating:

Autonomisation des femmes: réflexion sur la bonne marche des centres

Autonomisation des femmes: réflexion sur la bonne marche des centres

Un atelier de réflexion de quatre jours a réuni cette semaine au palais du peuple, plusieurs dizaines de femmes pour plancher sur la question du fonctionnement des centres d’autonomisation des femmes. Organisé par le ministère de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, Ces échanges ont permis d’ouvrir le débat sur la définition des programmes prioritaires du plan quinquennale des centres d’autonomisation et de promotion des femmes sur la gestion de leur fonctionnement.

Au terme de de quatre jours d’intenses travaux de réflexion et d’échange qui ont regroupé une trentaine de femmes, ont permi de trouver les voies et moyens pour faciliter l’opérérationnalisation des activités des jeunes filles et femmes dans les différents domaines de formation professionnelle. Il aura également permi  de doter les différents centres d’autonomisation, des outils adéquats pour rendre visible la contribution qu’apporte les jeunes filles et femmes dans le processus de développement socio-économique du pays.

La ministre de l’action sociale a dans son discours de circonstance, salué la bravoure des femmes guinéennes et leurs courage dans l’implication pour le développement du pays.   Sanaba Kaba s’est réjouie des progrès effectué aucours de ces échanges et s’est engagée à aller au bout de ce programme quinquennal dont les femmes et les jeunes en sont la priorité. Elle s’est engagé à mettre à profit les moyens financiers mis à disposition de son département pour accentuer le développement des centres d’autonomisation des femmes.

Elle a estimé, en outre ,que ces journées de réflexion ont permis aux participantes d’analyser les causes qui freinent le bon fonctionnement des différents centres et ont été outillées sur leurs solutions pour améliorer leur fonctionnement. Pour finir, la ministre a exhorté les partenaires à soutenir les actions de son département en faveur des centres pour l’autonomisation des jeunes filles et femmes en Guinée.

Mamadou youssouf Barry

Laisser un commentaire

*

Copyright © guineeeconomie.com - Tous droits réservés.

Retour en haut de la page