Budget sectoriel exercice 2019 : une légère augmentation de 0,62% pour le ministère des Mines et de la Géologie Reviewed by Momizat on . Le ministre en charge des Mines Abdoulaye Magassouba, a présenté ce mercredi 05 décembre 2018 à l’Assemblée nationale, le projet de budget alloué à son départem Le ministre en charge des Mines Abdoulaye Magassouba, a présenté ce mercredi 05 décembre 2018 à l’Assemblée nationale, le projet de budget alloué à son départem Rating: 0

Budget sectoriel exercice 2019 : une légère augmentation de 0,62% pour le ministère des Mines et de la Géologie

Budget sectoriel exercice 2019 : une légère augmentation de 0,62% pour le ministère des Mines et de la Géologie

Le ministre en charge des Mines Abdoulaye Magassouba, a présenté ce mercredi 05 décembre 2018 à l’Assemblée nationale, le projet de budget alloué à son département pour l’exercice 2019.

L’allocation budgétaire en 2018 s’élevait à 50,8 milliards GNF. Le ministre a soutenu devant les députés que sur ce montant, son ministère a engagé 43,9 milliards GNF, soit un taux d’engagement de 82%.

Au titre de l’exercice 2019, le projet de budget alloué au ministère des Mines et de la Géologie, s’élève à 51,1 milliards GNF contre 50,8 milliards GNF en 2018, soit une légère augmentation 0,62%.

Cette inscription budgétaire, est repartie comme suit :

▪ Dépenses du personnel : 29,2 milliards GNF contre 34,5 milliards GNF en 2018 ;

▪ Dépenses de biens et services : 8,4 milliards GNF contre 9,9 milliards GNF en 2018 soit une diminution de 13,63% ;

▪ Dépenses de transfert : 2,7 milliards GNF contre 2,8 milliards GNF en 2018 soit une diminution de 4,28%

▪ Dépenses d’investissements en capital du Budget National de Développement : 10,8 milliards GNF contre 3,5 milliards GNF pour l’exercice 2018 soit une augmentation de 210,93%.

Ces augmentations selon le ministre, s’expliquent par la prise en charge de certains projets qui n’avaient pas été suffisamment dotés en 2018.

«L’objectif poursuivi par le projet de budget 2019 du ministère des Mines et de la Géologie, en ligne avec les priorités fixées par le premier ministre chef du gouvernement, portent sur les actes suivants :

La poursuite de l’amélioration du cadre d’investissement pour attirer plus d’investisseurs;
La poursuite du renforcement du suivi et du contrôle des activités minières;
La poursuite également de la recherche géologue avec l’engagement de projets de recherche interne;
Le renforcement des capacités de l’administration minière et,
L’amélioration de l’impact du secteur minier sur l’économie nationale», a déclaré Abdoulaye Magassouba, qui a été salué et félicité au même titre que son collègue Moustapha Naité par des députés admirateurs.

in mosaique

Laisser un commentaire

*

Copyright © guineeeconomie.com - Tous droits réservés.

Retour en haut de la page