La Fondation Orange Guinée inaugure un 4e Village Orange #ProgrammeCitoyen Reviewed by Momizat on . C’est dans ce processus que l’ONG Aide et Action a été retenue pour exécuter les travaux et mieux, en assurer la pérennité avec les communautés. La Secrétaire G C’est dans ce processus que l’ONG Aide et Action a été retenue pour exécuter les travaux et mieux, en assurer la pérennité avec les communautés. La Secrétaire G Rating: 0

La Fondation Orange Guinée inaugure un 4e Village Orange #ProgrammeCitoyen

La Fondation Orange Guinée inaugure un 4e Village Orange #ProgrammeCitoyen

C’est dans ce processus que l’ONG Aide et Action a été retenue pour exécuter les travaux et mieux, en assurer la pérennité avec les communautés.

La Secrétaire Générale de la Fondation Orange Guinée, Mme Amina Aboukhalil NYAME a donc – en compagnie du Représentant pays de l’ONG Aide et Action M. Mouctar Diallo, ainsi que des autorités locales de l’éducation et de la santé-  procédé à l’inauguration des bâtiments.

Elle insistera lors de sa visité et échanges avec les femmes présentes sur l’importance de maintenir les filles en milieu scolaire et du rôle incontournable voire crucial que doivent jouer les mères sur le sujet qui offrent ainsi  toutes les chances d’un avenir radieux à leurs enfants.

Pour le Représentant de la communauté, M. Mamadouba Camara qui prendra la parole      « nous sommes très heureux aujourd’hui de la construction de cet ouvrage dans notre village, nous prions Dieu pour les personnes ont œuvré pour sa réalisation. Nous allons désormais nous mobiliser pour envoyer nos enfants à l’école, surtout les filles. Nous devons arrêter de garder les filles à la maison pour faire les travaux domestiques. Merci à la Fondation Orange, merci Aide et action. »

Ce Village Orange, construit à la suite de ceux de Dabiss (Boké), Nonna (Nzérékoré) et de Tonya (Boffa),  vient mettre fin au calvaire des populations de la localité, obligées jusque-là de se déplacer sur des dizaines de kilomètres pour accéder aux services sociaux de base. Le Directeur préfectoral de l’éducation, M. Touré Mohamed Lamine, le rappellera : « votre réalisation vient mettre fin aux corvées d’eau des femmes des contrés, celui qui réalise des forages restitue à l’enfant ses droits les plus élémentaires (sécurité, santé, hygiène, éducation). » 

Qunt à m’Inspecteur régional de l’éducation de Kindia M. Barry Tiapathö, présent pour la circonstance, il saluera l’initiative, tout en rappelant la nécessité pour les populations d’œuvrer pour la sauvegarde des infrastructures : « …Je voudrais insister sur des points essentiels, notamment la scolarisation des enfants et des filles en particulier de Kenendé Lori, au-delà de l’inscription, j’insiste sur le maintien et l’achèvement  du cursus scolaire par ces enfants. Les indicateurs nous ont montré dans la région que nous inscrivons beaucoup d’enfants majoritairement des filles en première année, mais pendant le cursus scolaire ces enfants prennent un autre chemin. Nous voulons donc insister auprès des parents d’élèves et l’administration scolaire de prendre toutes les dispositions pour faire un ratissage total des enfants de 6 ans et ceux plus âgés afin de remplir les classes ». 

Enfin, M. Moctar Diallo, représentant pays de l’ONG Aide et Action, attirera l’attention de l’assistance sur les chiffres alarmants concernant le cycle scolaire des jeunes filles de la Basse Guinée « Les indicateurs nous montrent que sur 100 filles, vous avez que 25 qui sont inscrites, 75 filles sur 100 à Dubréka n’ont pas la chance d’aller à l’école, sur 100 filles inscrites en première année au bout de 6 ans vous n’en trouvez que 12. Cela représente un défi qu’il est important de relever. Nous avons de l’espoir, car grâce au partenariat public et privé,  particulièrement avec la Fondation Orange, des infrastructures scolaires et sanitaires ont été réalisées à Boffa et à Boké pour accueillir le maximum d’enfants, avec en prime des kits numériques pour leur permettre de bénéficier de connaissances plus élargies. »

Mme Amina Aboukhalil NYAME, la Secrétaire Générale de la Fondation Orange, terminera les prises de parole en rappelant que « La Fondation Orange Guinée travaille d’arrache-pied dans des domaines phares comme l’éducation et la santé. A ce titre, les villages Orange construits , composés d’écoles, de postes de santés, de logements pour les enseignants et infirmiers et de forages, sont pensés pour permettre aux enfants d’aller à l’école en toute sérénité et surtout y découvrir le numérique- un autre des programmes de la Fondation- par  l’utilisation des tablettes » Elle ajoutera : « Je suis très heureuse et fière de contribuer à cela. »

Après avoir coupé le cordon inaugural des nouvelles salles de classe de l’école primaire, les délégations procéderont à une visite des lieux avant de se rendre dans les locaux du poste de santé.

La Fondation Orange Guinée œuvre depuis son lancement à l’amélioration des conditions de vie des personnes vulnérables en Guinée, à travers les axes forts du #ProgrammeCitoyen d’Orange Guinée. Parmi ses nombreuses réalisations,  l’on peut citer quelques exemples tel le financement de la construction de 4 Villages Orange, une maison digitale à Conakry, l’intégration de 35 écoles primaires du pays dans le programme des écoles numériques.

Laisser un commentaire

*

Copyright © guineeeconomie.com - Tous droits réservés.

Retour en haut de la page