Conférence internationale sur le climat : la Guinée s’active pour les préparatifs

0
182

Dans le cadre de sa participation  à  la 23e session de la convention cadre des nations unies sur  les changements climatiques,la Guinée à travers son  ministère  de l’environnement, des Eaux et Forêts, a tenu  récemment à Conakry, la première réunion préparatoire  de cette rencontre planétaire, qui est prévue du 6 au 17 au Novembre 2017 à Bonn en Allemagne.

 

L’objectif de cette rencontre était d’édifier les citoyens sur les enjeux de cette conférence, mais aussi  d’analyser les véritables méthodologies à utiliser pour une participation massive de la Guinée, ainsi que les paramètres à définir, histoire de procéder  à une mobilisation de qualité.

Pour la ministre de l’environnement, des Eaux et Forêts, Madame Assiatou Baldé, « Il vous souviendra, lors de l’atelier  de  restitution de  la COP22  tenu  à Conakry  dans un réceptif hôtelier le 31 mars dernier, a l’issue duquel notre  département a décliné une feuille de route liée aux préparatifs de cette COP23 ». Pour elle, le but de cette plateforme nationale de concertation est de mobiliser toutes les parties prenantes en vue de faire entendre la voie de la Guinée pour une large  contribution de tous les sectoriels et de toutes les couches sociales.

Elle doit également développer l’information et la communication sur la COP23, pour une large participation de la Guinée à cette session, selon les secteurs d’intervention. A ce niveau, son département compte entièrement sur le rôle important que la société civile guinéenne aura  à jouer à l’occasion de cette conférence des parties, a souligné la ministre.

Dans le même ordre d’idée, Assiatou Baldé a avoué que la mobilisation de tous les départements sectoriels, les ONG, les jeunes, les femmes, les organes de médias et tant d’autres constitue une étape importante pour se faire une place dans l’espace de la société civile à la COP23 qui est avant tout perçu comme un lieu à dimension internationale dédié aux débats et aux échanges autour de la transition écologique ainsi qu’à la découverte des solutions contre les dérèglements climatiques.

Pendant les multiples réunions de concertation, le comité interministériel, qui a son sein des cadres de différents départements, des ONG, des médias, des institutions républicaines  et des partenaires techniques et financiers vont travailler chacun selon son domaine de compétence dans les différents panels, à savoir : le panel coordination technique et Scientifique, le panel animation stand, accréditation, mobilisation des ressources financières, communication, évènement et la coordination générale.

La prochaine rencontre est prévue le 26 mai à partir de 9h  dans la salle de réunion de la direction nationale de l’environnement en face du ministère de l’agriculture.

Mamadou Aliou Diallo avec AVI pour JMI