Dubreka : des parlementaires africains et européens en visite à la PCM de keitaya (FOSAD) Reviewed by Momizat on . Ce lundi 11 décembre 2017, la polyclinique communautaire de la fondation santé et développement durable (FOSAD), sise à keitaya dans la préfecture de Dubreka, p Ce lundi 11 décembre 2017, la polyclinique communautaire de la fondation santé et développement durable (FOSAD), sise à keitaya dans la préfecture de Dubreka, p Rating: 0

Dubreka : des parlementaires africains et européens en visite à la PCM de keitaya (FOSAD)

Dubreka : des parlementaires africains et européens en visite à la PCM de keitaya (FOSAD)

Ce lundi 11 décembre 2017, la polyclinique communautaire de la fondation santé et développement durable (FOSAD), sise à keitaya dans la préfecture de Dubreka, présidée par le professeur Mandy Kader Kondé, a accueilli une délégation de diplomates africains et européens dans le cadre d’une visite d’évaluation des structures de santé communautaire. La délégation de parlementaires étaient composées entre autres de députés belges, burkinabés, guinéens, haïtiens, équato-guinéens, des cadres de l’UNFPA New – York, etc

Cette cérémonie qui a rassemblé la notabilité de keitaya, les administrateurs locaux et la  population de la localité a été mise à profit pour présenter le « projet de santé communautaire et dividende démographique » implémenté par la FOSAD en collaboration avec la direction préfectorale de la santé de Dubreka (DPS) dont le but visé est d’évaluer les besoins en matière de soins communautaires pour faciliter l’accès des communautés aux soins  avec des approches participatives comme l’a fait remarquer en substance le professeur Mandy Kader Kondé, président de la FOSAD.

 

Le projet « Santé communautaire et dividende démographique » en question a été présenté par le directeur préfectoral de la santé de Dubreka qui a été l’occasion pour Fodé Cissé, le DPS de Dubreka d’attirer l’attention des diplomates sur les questions de la maitrise de la démographie et de son impact sur l’épanouissement des communautés tandis que le professeur Mandy Kader Kondé a réitéré son engament pour une couverture sanitaire universelle et de qualité en appelant les partenaires à soutenir les initiatives locales.

Les échanges ont permis aux visiteurs d’apprécier les efforts déjà abattus par le professeur et son équipe sur le terrain en promettant de s’impliquer pour que les initiatives déjà déployées ou en projets de déploiement soient soutenues.

 

La rencontre a pris fin par la visite guidée des locaux de la PCM par les parlementaires qui ont été impressionnés par les efforts déployés pour bâtir l’édifice sur fonds propres.

Laisser un commentaire

*

Copyright © guineeeconomie.com - Tous droits réservés.

Retour en haut de la page