Guinée : TBEA Group va transformer la bauxite sur place Reviewed by Momizat on . Après plusieurs décennies d’une politique minière de rente menée par les différents régimes qui se sont succédés à la tête de la Guinée, le ministre guinéen des Après plusieurs décennies d’une politique minière de rente menée par les différents régimes qui se sont succédés à la tête de la Guinée, le ministre guinéen des Rating: 0

Guinée : TBEA Group va transformer la bauxite sur place

Guinée : TBEA Group va  transformer la bauxite sur place

Après plusieurs décennies d’une politique minière de rente menée par les différents régimes qui se sont succédés à la tête de la Guinée, le ministre guinéen des mines a signé le samedi 30 décembre 2017, la convention de base avec  la société chinoise TBEA Group pour un projet d’exploitation bauxitique dans la région de Boké, située au nord-ouest du pays.

Ladite convention inclue la transformation locale de la Bauxite en Alumine puis en Aluminium avec une première phase d’investissement d’environ 3 Milliards de Dollars US, qui porte sur les infrastructures industrielles (Bauxite, alumine et aluminium), les infrastructures d’évacuation (convoyeur, port, participation au financement d’un chemin de fer) et les infrastructures énergétiques (Barrage d’Amaria et centrale thermique).

Pendant la première phase du projet, la société TBEA procèdera à la construction et à l’exploitation d’une mine de bauxite d’une capacité initiale de 10 millions de tonnes par an, d’une raffinerie d’alumine d’une capacité d’1 million de tonnes par an, d’une fonderie d’aluminium d’une capacité de 200 000 tonnes par an et d’une centrale thermique avec une capacité initiale de 75 mégawatts, ainsi que la centrale hydroélectrique d’Amaria (300 MW).

L’échéance pour la production de bauxite a été fixée au 30 juin 2019, et celle de l’alumine au 30 juin 2021. La mise en service de cette fonderie est attendue dans un délai de 7 ans et demi à compter de l’entrée en vigueur de la convention de base. La centrale thermique, la centrale hydroélectrique et le port à réaliser par TBEA au cours de cette phase initiale seront accessibles aux tiers.

La signature de cet accord avec le groupe minier chinois représente un virage à 360 degrés lorsque sait la Guinée qui n’a jamais su développer la politique et les infrastructures nécessaires à la transformation locale de ces matières premières.

Ce Projet pourrait générer, selon les projections, plus de 10 000 emplois locaux directs et indirects.

@aliou0224

Laisser un commentaire

*

Copyright © guineeeconomie.com - Tous droits réservés.

Retour en haut de la page