Guinée : une vingtaine d’entreprises aspirent à construire le barrage de Koukoutamba de 300 MW Reviewed by Momizat on . (Agence Ecofin) - Une vingtaine d’entreprises américaines, brésiliennes, chinoises, européennes, indiennes et turques ont participé à la séance d’information de (Agence Ecofin) - Une vingtaine d’entreprises américaines, brésiliennes, chinoises, européennes, indiennes et turques ont participé à la séance d’information de Rating:

Guinée : une vingtaine d’entreprises aspirent à construire le barrage de Koukoutamba de 300 MW

Guinée : une vingtaine d’entreprises aspirent à construire le barrage de Koukoutamba de 300 MW

(Agence Ecofin) – Une vingtaine d’entreprises américaines, brésiliennes, chinoises, européennes, indiennes et turques ont participé à la séance d’information des soumissionnaires organisée par l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) dans le cadre de la construction de la centrale hydroélectrique de Koukoutamba en Guinée.

D’une capacité de 300 MW, l’infrastructure qui sera installée sur le fleuve Bafing en Guinée a un coût estimé à 800 millions $. Elle a une durée de réalisation d’environ 3 ans et alimentera la Guinée, la Mali, le Sénégal et la Mauritanie.

Les entreprises pourront soumettre des propositions clé en main (réalisation complète de l’infrastructure) ou des propositions clé en main avec financement (les sources de financement auront déjà été trouvées). Leurs soumissions seront étudiées par un comité composé des représentants des 4 Etats devant bénéficier de l’énergie produite. C’est ce comité qui désignera l’entreprise gagnante. Cette dernière devra par la suite être approuvée par les chefs d’Etat de ces pays.

Depuis sa mise en place en 1972, l’OMVS a construit deux barrages d’une capacité totale de 260 MW et un réseau de transmission électrique de 1 700 km.

Laisser un commentaire

*

Copyright © guineeeconomie.com - Tous droits réservés.

Retour en haut de la page